L’histoire du poker aux Etats-Unis

Entre son arrivée outre Atlantique il y a deux cent ans et aujourd’hui, le poker a connu de nombreuses évolutions.

  • Le premier casino amgalaxy_vipéricain ouvre à la Nouvelle-Orléans en 1822. On y joue au poker jusqu’à ce qu’il y soit interdit après quelques années.
  • A la fin des années 1820, c’est sur les bateaux à aube du Mississippi que se jouent les parties. Émergent alors quelques joueurs professionnels qui profitent de l’occasion pour plumer de nombreux touristes. On compte jusqu’à 1.500 joueurs pros dans les années 30 qui jouent sur les bateaux entre la Nouvelle-Orléans et Louisville.
  • 1837 marque l’année de l’apparition du paquet de 52 cartes tel qu’on le connaît aujourd’hui et les parties s’ouvrent à plus de 4 joueurs.
  • Milieu du 19ème siècle : le poker gagne le Far-West, et devient le jeu préféré des chercheurs d’or.
  • La guerre de Sécession, entre 1861 et 1865, contribue à l’essor du poker. Les soldats du Nord, qui découvrent le jeu, l’adoptent, et comme ils suivent leur progression vers le Sud, le poker s’y impose également et devient le jeu favori des deux camps. C’est à cette même époque que divers variantes de poker sont inventées, notamment le stud à 5 cartes, le Poker fermé, le draw ou le straight. Le poker rencontre un tel succès à la fin de la guerre civile qu’il devient le jeu le plus populaire des Etats-Unis.
  • La version le plus jouée au début du 20ème siècle est le Poker fermé. Il faut attendre les années 20 pour que soit inventé à Dallas le célèbre Texas hold’em. Et ce n’est qu’un demi-siècle plus tard, dans les années 80, que naît le Omaha. A cette même époque les casinos américains commencent à mettre des limites d’enchères, grande nouveauté puisque jusqu’alors le poker se pratiquait dans sa version no limit.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *